mardi 18 avril 2017

Crash d'un P-47 à Bertrix le 30 déc.1943

P-47D  -  N° 42-74636  353e FG - 352e FS

MACR 1866

Le 30 décembre 1943, le 352e Fighter Squadron du 353e Fighter Group décollait de sa base de Metfied (Angleterre) pour une mission d’escorte de bombardiers. Au retour de cette mission, le Lt Russell E. Moriarty fut porté manquant.

Témoignage du 1Lt William Streit :
Je volais en position Wakeford Red 3. Le Lt Moriarty volait en position Wakeford Red 4, près de moi. Nous escortions le premier groupe de bombardiers quand un appel vint du deuxième groupe signalant qu’il avait des ennuis. Le Flight Wakeford White vira de 180° puis je tournai vers la gauche avec le Lt Moriarty, nous étions les deux derniers avions. 

Quatre FW190 allemands arrivèrent dans notre dos en venant du soleil. J’appelai le Lt Moriarty afin qu’il dégage avec moi. Nous dégageâmes dans le groupe d’avions et nous commençâmes un combat aérien. Après deux tours de 360°, je fus en position de tirer sur un chasseur ennemi. A ce moment ils montèrent brusquement  puis tournèrent et redescendirent.
J’appelai alors le Lt Moriarty et il répondit. Je lui donnai ma position et je lui demandai la sienne, mais je n’eus jamais de réponse. Mon opinion était qu’il avait plongé après les chasseurs ennemis. C’est au moment où nous avons dégagé que je vis le Lt Moriarty pour la dernière fois.

Les quatre FW190 volaient en formation et je les quittai définitivement.

Ceci se passa dans la région de Charleville, France, à une altitude de 24000 pieds, entre 11h10 et 11h20.

Témoignage du Capt Thomas J. Forkin:
Je volais en position de Wakeford Red Leader. Moriarty était le N° 4 dans le flight. Nous venions juste de terminer de chasser six avions ennemis 15000 pieds plus bas et nous remontions vers notre position d’escorte rapprochée du groupe de tête des bombardiers. A la radion il y eut un appel  à l’aide du Squadron escortant le deuxième groupe. Je virai vers le soleil pour aller aider. C’est au début de ce virage que je vis le Lt Moriarty pour la dernière fois. Je n’étais pas au courant que des avions ennemis venaient du soleil, mais je découvris plus tard que mon second élément avait été attaqué dans ce virage. Il n’y avait pas mal de conversations à la radio et je ne reçus pas l’appel de Red 3 signalant qu’il était attaqué. Ce n’est que 5 minutes plus tard que je pus le contacter et je lui dis de rejoindre le groupe le plus proche de lui en pensant que le Lt Moriarty était avec lui.
Je ne vis pas l’action dans laquelle ils furent impliqués.

Dans le MACR figure un document de la Military Intelligence Division W.D.G.S.
(Divion Militaire du Renseignement, Département Guerre, Etat Major Général.)

La qualité de ce document est mauvaise, mais on peut cependant en retirer les informations suivantes :
Les informations, en date de janvier 1944, viennent d’une source Luxembourgeoise.
Le 2Lt Russell Moriarty, pilotant un P-47 Thunderbold, fut abattu le 30 décembre 1943 à Bertrix, dans la province belge de Luxembourg. Il souffrait de graves brûlures et fut soigné par la population locale. Il fut capturé par les allemands et fut détenu au camp Stalag Luft 1, près de Barth, en Allemagne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire