lundi 24 janvier 2011

ORIGINE - Le Hudson de Brisy

Bonjour à toutes et à tous.

Paul Remy vous souhaite la bienvenue sur ce blog dont le but est de diffuser les recherches d’identification d'avions abattus dans notre belle région pendant la période de guerre 1940-1945.  
La récolte des informations historiques et militaires, composition et mise en page des dossiers sont effectuées par Guy Demain, quant à la diffusion sur ce blog Internet elle est assurée par Charles Wilmotte 
Après avoir effectué des recherches pour un avion HUDSON de la RAF tombé à Brisy . Paul a érigé avec l'aide de l'administration communale un monument à la mémoire des pilotes. Vous le trouverez le long de la route allant à Cetturu, 300m à votre droite avant le pont sur l'Ourthe. Un second monument a été inauguré en 2012 à Rettigny. Voir rubriques « B24 Truxes »
N’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur la rubrique « Qui êtes vous ? » à droite en bas de votre écran
Merci de votre visite

Nous recherchons toute information concernant :

Deux bombardiers Lancaster de la RAF qui s’écrasèrent près de Houffalize la nuit du 5 au 6 janvier 1945. Voir articles "Lancaster Houffalize"
Le Lancaster PA165- QR-V du 61e SQN décolla de la base RAF de Skellingthorpe à 00h25.
Le Lancaster NE168- EM-F du 207e SQN décolla de la base RAF de Spilsby à 00h52.
L’objectif était d’attaquer les voies de communications  à Houffalize afin d’empêcher l’ennemi de se ravitailler.
Ces avions ne revinrent pas, on pense qu’ils se sont écrasés dans la zone de l’objectif. Mais où ?


Vous pouvez me contacter à l'adresse "Afficher mon profil complet Paul REMY" partie droite sur votre écran.
Merci de votre visite
Paul Remy

Crash d'un B24 à Bovigny

Au lieu dit Bois de Ronce 
B-24-N°42-95028“Daddy Rabbit“389e BG - 565e BS
MACR  11114

Sources:

Mme Kelsey McMillan, Historienne officielle du 389th BG
www.389thbombgroup.com (n’est plus disponible actuellement)
Mr Didier Petit


Le 2Lt Marion A. Hutchens
avant son arrivée en Europe

Sa tombe à Henri-Chapelle  E-16-22
Le « Daddy Rabbit » a été attaqué par des chasseurs allemands à 8km au sud-est de Ouren entre 12h05 et 12h10. Le squadron supérieur droit se trouva séparé de la formation.

Entre 16 et 120 Me109 et FW190 (chasseurs allemands) profitèrent de cette occasion et attaquèrent le squadron isolé, arrivant par l’arrière et par groupes de 4 se succédant rapidement. Après la première attaque, plusieurs allemands firent une passe supplémentaire sur le restant du squadron pendant que d’autres poursuivaient et abattaient les 3 avions qu’ils avaient touchés lors de la première passe.
Les pertes auraient pu être beaucoup plus lourdes sans la protection des P-51 qui arrivèrent sur place dès qu’ils furent appelés.

Témoignage du Lt Harold A. WARREN Jr et du S/Sgt Alvin C. EGBERT
Nous vîmes l’avion 42-95028 entamer un dérapage avec le moteur #1 hors service.
L’avion était sous contrôle, mais s’écarta de la formation. Un parachute s’ouvrit à ce moment. L’avion continua à tomber et le navigateur de notre avion vit un parachute sortir du nez de l’avion, un sortit du sas, et deux de la soute à bombes.
Informations de Mme McMillan :
Le seul questionnaire d’après-guerre a été complété par James Purdie. Il a déclaré que l’avion était en feu quand le pilote a donné l’ordre de sauter en parachute.
A la question « Quels membres de votre équipage étaient dans l’avion quand il a percuté le sol ? » Purdie a répondu : « Hutchens, Janis, Greenspan et Waldrop ».
 Résumé des brèves réponses de Purdie: Greenspan a été vu pour la dernière fois dans le compartiment du bombardier avec une blessure à la jambe; Hutchens et  Janis ont été vus pour la dernière fois dans le cockpit, ils étaient blessés tous les deux. Waldrop était supposé être dans la tourelle de nez quand l’avion s’écrasa, mais Purdie n’a pas mentionné s’il était certain que Waldrop était blessé, il le supposait seulement.
Ricci a été blessé dans le local radio mais sauta. Il mourut de ses blessures dans un hôpital allemand.
Cette dernière information est à vérifier, car suivant le NATIONAL WWII MEMORIAL, c’est Arthur JANIS qui est décédé de ses blessures. Il est déclaré décédé à la date du 01 janvier 1945.
http://www.wwiimemorial.com/default.asp?page=registry.asp&subpage=intro

Malheureusement, les contacts avec Mme Mc Millan ont été coupés et le site du 389th BG qu’elle gérait  n’est plus disponible.


Zone du crash en rouge

Crash B24 Bovigny Bois de Ronce, voir zone brillante


Site du crash avant coupe de bois. Photo D.Petit
EQUIPAGE

Pilote

2Lt
Marion A.HUTCHENS
TUE
Co-pilote
2Lt
Arthur M. JANIS

TUE

Bombardier
2Lt
Herman GREENSPAN
TUE
Mécanicien
S/Sgt
Gordon W. ICE
PG
Radio
S/Sgt
Arthur J. RICCI
TUE
Mitrailleur avant
Sgt
Howard J. WALDROP
TUE
Mitrailleur latéral
Sgt
Elmer E. KAY
PG
Mitrailleur latéral
Sgt
James PURDIE Jr
PG
Mitrailleur arrière
Sgt
Peter P. Miller
PG

Bovigny le 25 décembre 1944


Escadrille de bombardiers B24
Chasseur Allemand FW190

Chasseur Allemand Me109
Sources :
Mr Didier Petit
Mme Kelsey McMillan, Historienne officielle du 389th BG
www.389thbombgroup.com (n’est plus disponible actuellement)

Le B24 « Daddy Rabbit » a été attaqué par des chasseurs allemands à 8km au sud-est de Ouren entre 12h05 et 12h10. Le squadron supérieur droit se trouva séparé de la formation.

Un nombre important Me109 et FW190 (chasseurs allemands) profitèrent de cette occasion et attaquèrent le squadron isolé, arrivant par l’arrière et par groupes de 4 se succédant rapidement. Après la première attaque, plusieurs allemands firent une passe supplémentaire sur le restant du squadron pendant que d’autres poursuivaient et abattaient les 3 avions qu’ils avaient touchés lors de la première passe.
Les pertes auraient pu être beaucoup plus lourdes sans la protection des P-51 qui arrivèrent sur place dès qu’ils furent appelés.

Témoignage du Lt Harold A. WARREN Jr et du S/Sgt Alvin C. EGBERT

Nous vîmes l’avion 42-95028 entamer un dérapage avec le moteur #1 hors service.
L’avion était sous contrôle, mais s’écarta de la formation. Un parachute s’ouvrit à ce moment. L’avion continua à tomber et le navigateur de notre avion vit un parachute sortir du nez de l’avion, un sortit du sas, et deux de la soute à bombes. 
Informations de Mme McMillan :
Le seul questionnaire d’après-guerre a été complété par James Purdie. Il a déclaré que l’avion était en feu quand le pilote a donné l’ordre de sauter en parachute.
A la question « Quels membres de votre équipage étaient dans l’avion quand il a percuté le sol ? » Purdie a répondu : « Hutchens, Janis, Greenspan et Waldrop ».
 Résumé des brèves réponses de Purdie: Greenspan a été vu pour la dernière fois dans le compartiment du bombardier avec une blessure à la jambe; Hutchens et  Janis ont été vus pour la dernière fois dans le cockpit, ils étaient blessés tous les deux. Waldrop était supposé être dans la tourelle de nez quand l’avion s’écrasa, mais Purdie n’a pas mentionné s’il était certain que Waldrop était blessé, il le supposait seulement.
Ricci a été blessé dans le local radio mais sauta. Il mourut de ses blessures dans un hôpital allemand.
Cette dernière information est à vérifier, car suivant le NATIONAL WWII MEMORIAL, c’est Arthur JANIS qui est décédé de ses blessures. Il est déclaré décédé à la date du 01 janvier 1945.
http://www.wwiimemorial.com/default.asp?page=registry.asp&subpage=intro

Malheureusement, les contacts avec Mme Mc Millan ont été coupés et le site du 389th BG qu’elle gérait  n’est plus disponible.


Caractéristiques du B24

Voir "Caractéristiques du B24 de Rettigny"

Equipage B24 de Bovigny

 

Pilote

2Lt
Marion A.HUTCHENS
TUE

Co-pilote
2Lt
Arthur M. JANIS

TUE


Bombardier
2Lt
Herman GREENSPAN
TUE

Mécanicien
S/Sgt
Gordon W. ICE
PG

Radio
S/Sgt
Arthur J. RICCI
TUE

Mitrailleur avant
Sgt
Howard J. WALDROP
TUE

Mitrailleur latéral
Sgt
Elmer E. KAY
PG

Mitrailleur latéral
Sgt
James PURDIE Jr
PG

Mitrailleur arrière
Sgt
Peter P. Miller
PG

Souvenirs B24 de Bovigny

Le 2Lt Marion A. Hutchens
avant son arrivée en Europe

Sa tombe à Henri-Chapelle  E-16-22