mardi 4 janvier 2011

Crash d'un P38 à Rettigny

Photo parue dans le livre « Sterpigny dans la Tourmente 1939-1945 – Robert Nizet »
Le rond noir sur la dérive indique son appartenance au 474e Fighter Group (9e US Air Force)
Le code K6 sur le fuselage précise qu’il appartient au 430e Figthter Squadron
La lettre F est le code individuel de l’avion.

Sur base de ces indications, des informations plus précises ont été trouvées sur internet.
Type exact: P-38 J 15 LO  - N°: 43-28364  -  MACR:11405 


Nos remerciements à Thibaut Westhof pour son courriel avec ci-dessous les 3 photos, patrimoine de Christine Parmentier



Le pilote a réussi à échapper aux Allemands et à regagner les lignes américaines par ses propres moyens.  Voici le récit envoyé par  Mr Gary KOCH, Historien officiel du 474e Fighter Group :

Jeffcote a été capable de s’échapper et d’éviter la capture. Il n’a été récupéré par aucun avion allié. Voici l’histoire de ce jour-là suivant ses propres mots :

«  J’avais l’intention de sauter en parachute. Ainsi, je décalai la verrière, ouvris la fenètre gauche, décrochai ma ceinture de sécurité et le harnais d’épaules et commençai à sortir sur l’aile.
A ce moment, je décidai que c’était trop bas pour sauter, et je rentrai dans le cockpit, repérai un champ et y posai l’avion sur le ventre. Je dus piquer un peu pour toucher le champ, mais je glissai tout en douceur sur la neige.
Après cela, je ne perdis pas de temps pour sortir. »
Les aventures suivantes de Jeff consistèrent à dormir dans des étables ou des granges à foin (quand il avait la chance de dormir), vivant en mangeant de la neige et les bonbons de son kit de survie, et en essayant d’échapper aux Allemands pendant les 3 jours durant lesquels il se trouvait derrière leurs lignes.

« Je me suis trouvé dans des situations très délicates  mais la pire, c’est quand finalement j’ai rencontré nos propres troupes. Dans l’obscurité,  je croyais qu’ils allaient sûrement m’abattre, et quoique je ne l’aurais jamais cru possible, je gardai mes mains au-dessus de ma tête durant une heure et demie… et sans problème. »

La récompense de Jeff pour son évasion réussie fut un voyage de retour

aux USA. Sa nomination au grade de 1er Lieutenant arriva avant son départ, ainsi il s’en alla en portant de nouvelles et brillantes barres en argent.

Le Lt Rufus JEFFCOTE

Zone brillante, crash P38 à Rettigny
Latitude Nord : 59° 10'  17,81''
Longitude Est : 5°  54' 25,57''
Le P-38 s’est posé dans la prairie située à gauche de la route de Gouvy vers Rettigny, non loin du monument à la mémoire du Major EARLEY

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire